Sur un long trajet ou simplement sur une autoroute monotone, il est fréquent que les paupières deviennent lourdes et que la somnolence prenne le dessus sur notre mental. On résiste, on résiste… Et c’est dangereux : la somnolence au volant est la principale cause de mortalité sur les autoroutes de France. Alors, comment lutter contre la fatigue au volant ? Découvrez dans cet article les conseils pour rester concentré plus longtemps au volant et faire face à la somnolence.

Une bonne nuit de sommeil la veille du départ

Les Français dorment généralement une à deux heures de moins que ce qui est recommandé. C’est sûrement l’astuce la plus évidente, et pourtant il est nécessaire de le répéter : il faut bien dormir avant de prendre la route.

Difficile de se concentrer sur la route, un champ de vision diminué, des perceptions moins précises et des réflexes plus lents : le manque de sommeil entraîne une réactivité moins importante. Ne négligez donc pas cet élément la veille de votre départ.

Il est conseillé de dormir 8 heures pour bénéficier d’une nuit reposante. Ne vous couchez donc pas trop tard et profitez d’un repos nécessaire. Si vous partez en fin d’après-midi, essayez de faire une sieste après le déjeuner de 20 à 30 minutes pour reprendre vos forces.

Une alimentation équilibrée

La veille au soir, le matin ou le déjeuner avant votre départ sur la route, prendre un repas léger est préférable pour éviter les somnolences au volant. Évitez donc les grands repas de famille ou une bonne raclette avant de prendre la route ! À l’inverse, ne manquez pas un repas. Il est important d’ingérer tous les nutriments permettant de rester concentré durant les quelques heures de votre trajet.

De même, évitez de boire de l’alcool la veille au soir ou le midi de votre départ. L’alcool nuit à la qualité de votre sommeil : il est moins récupérateur après quelques verres !

Faites des pauses régulièrement

Toutes les deux heures. Vous le voyez chaque année sur les panneaux autoroutiers et ce conseil n’est pas à prendre à la légère. Faire des pauses toutes les deux heures assurent une pause pour votre cerveau. Votre concentration sera ensuite améliorée lorsque vous reprendrez le volant.

De même, faire une pause permet de se dégourdir les jambes. Profitez-en pour vous étirer et faire circuler le sang dans tout votre corps en faisant quelques pas !

Un chewing-gum énergisant Neoscare

Lorsqu’un coup de barre survient sur la route, il nous manque souvent une solution pour y pallier. Pas de café sous la main, pas de boisson énergisante… Et ces boissons n’ont en plus pas d’effet immédiat !

Optez pour une solution pratique : les chewing-gums énergisants Neoscare. Cette pâte à mâcher contenant de la caféine et des vitamines B vous apporte de l’énergie en cinq minutes. Les effets sont quasi instantanés et permettent de vous concentrer à nouveau sur la route.

Pratique, efficace, NEOS Energy Gum est également sans sucre : pas d’écart et accessible à tous (végans, diabétiques, etc.). Si vous êtes sujet à la somnolence au volant, c’est le produit dont vous avez besoin !

En bref, la fatigue au volant est très dangereuse et responsable de nombreux accidents chaque année. Prévoyez donc une bonne nuit de sommeil la veille de votre départ, préférez un repas léger et évitez de boire de l’alcool avant de prendre le volant. Sur la route, si vous sentez un coup de fatigue arrivé, faites une pause de quelques minutes et dégourdissez-vous. Lorsque le coup de barre arrive par surprise, n’hésitez pas à prendre un chewing-gum énergisant pour reprendre de l’énergie et améliorer votre concentration.